- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Sacrifice

La notion de sacrifice implique lide dun renoncement volontaire un bien particulier en faveur dun bien suprieur, lide dun ds-intressement de lindividu qui se consacre au service des autres. Lultime sacrifice est de renoncer sa vie. Les diffrentes morales tout particulirement celles dinspiration religieuse ont souvent exalt  lesprit de sacrifice  en le plaant au centre de leur enseignement. Parfois, cela a donn lieu de regrettables dviations qui ont conduit valoriser la souffrance elle-mme.

Celui qui sengage dans laction non-violente sait quil se rend vulnrable la violence de ses adversaires. Cette vulnrabilit mme est sa protection et sa force. En toute connaissance de cause, il prend des risques qui le conduiront peut-tre affronter la souffrance et la mort. Il doit se prparer cela. En ce sens, il existe entre non-violence et  sacrifice  un lien certain dont il convient de prciser la nature. Lopinion qui prvaut gnralement amne croire que celui qui opte pour la non-violence, ds lors quil refuse de prendre les armes pour se dfendre, ferait demble le sacrifice de sa vie et se trouverait ncessairement promis la mort. En ralit, il nen est pas ainsi.

Le risque de la non-violence ne doit pas tre pris dans une quelconque  volont de sacrifice . Lorsque laction non-violente pour la justice, dans des situations extrmes, rend le sacrifice inluctable, il doit tre accept, assum, il ne doit tre en aucune faon voulu. Dans le risque de mourir, il ne doit y avoir aucune rsignation la mort. Quand il affronte la mort, lhomme non-violent ne connat pas la dmesure, loutrance et lexaltation du hros qui sait quil est promis une mort prcoce et glorieuse. Celui qui encourt le risque de la non-violence ne veut pas mourir, il veut vivre, donner aux autres toutes les chances de vivre. Celui qui sengage dans laction non-violente sexpose la mort avec la conviction que ce risque donne sens sa vie et, le cas chant, sa mort. Sa vie, il ne la donne pas, il la met en jeu ; il la risque en ayant conscience quil peut la perdre, mais dans lesprance quelle ne lui sera pas te. Non seulement il nentend pas  aller au devant de la mort , mais il veut lui rsister jusquau bout. Ce qui fonde et structure le risque de la non-violence, cest lesprance quil sera possible de dfier la mort sans avoir la subir.

Il ne sagit pas dtre prt mourir pour le triomphe dune  cause , mais pour faire grandir lhumanit de lhomme dans un monde empli de violences. Il faut que la mort soit un acte de bont envers les autres hommes. Pour parler un langage convenu, il sagit de mourir damour.

Tout au long de lhistoire, lÉtat, prtendant incarner les valeurs de la civilisation, a exig des citoyens quils consentent faire le sacrifice de leur vie pour le dfendre contre lennemi extrieur. Cest ainsi que les plus hautes vertus spirituelles le dpassement des dsirs gostes au service du bien commun, le courage devant la souffrance et la mort, le sacrifice de sa vie ont t rquisitionnes dans la guerre au service du meurtre. Cela na pu se faire que par un gauchissement radical de la pense. Certes, il est vrai que celui qui prend les armes pour une juste cause accepte le sacrifice de sa vie et cela est son honneur et fait sa grandeur , mais ce quil veut dabord et avant tout cest sacrifier la vie des autres. Sil prend le risque de mourir, il prend dabord le risque de tuer.

Il faut donc dlier de la guerre la rhtorique sur le courage et le sacrifice de soi, pour la lier la rsistance non-violente. Tout rentre alors dans lordre, et le philosophe peut affirmer quen effet lindividu qui dpasse ses intrts et ses dsirs privs, en acceptant de sacrifier ses biens particuliers et sa vie mme pour prendre le risque de la mort dans la dfense de la justice et de la libert, poursuit le bien universel, ralise dans lhistoire luvre de la raison et accomplit son destin dtre spirituel. Lhomme fort, en dfinitive, cest celui qui a le courage de prendre le risque de la non-violence.

Courage

Mort

Rpression  

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ