- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Vigilance

Laction de vigilance consiste se tenir silencieusement en un lieu public afin de protester contre une situation dinjustice et dinterpeller son sujet lopinion et les pouvoirs publics. Lattitude corporelle des manifestants, qui se tiennent gnralement debout, immobiles et silencieux, veut signifier leur entire dtermination tmoigner en faveur de la justice et de la vrit. Laction peut tre entreprise par une personne seule ou par un groupe. Le lieu doit tre choisi en fonction de son lien symbolique avec linjustice que lon veut dnoncer. Limportance de sa frquentation par le public doit tre prise en compte, mais cet lment nest pas forcment dcisif. Pour protester contre lemprisonnement arbitraire dʼopposants, il peut tre plus efficient dorganiser une action de vigilance devant la prison plutt que dans un lieu plus frquent mais moins symbolique.

Cest le facteur temps qui donne toute sa force une action de vigilance. Lʼimpact dʼune prsence immobile et silencieuse en un lieu public dpend la fois de sa dure et de sa rgularit. Lune et lautre doivent tre dcides en fonction de la gravit de lʼinjustice dnonce et de lurgence de rendre justice ceux qui en sont les victimes.

Au milieu des gens qui se pressent et saffairent dans les rues, linattendu arrive qui suscite dabord tonnement, surprise : des femmes et des hommes ont dcid de prendre le temps de sarrter de courir, de marcher, de parler. Dans ce silence imprvisible peut natre le silence interrogateur qui invite la rflexion. Ce silence qui vient de la conscience et parle la conscience est ouverture lhumanit de lhomme.

Si les circonstances lexigent, laction de vigilance peut tre mene de faon permanente, de nuit comme de jour, en organisant un relais entre plusieurs personnes. Dans dautres circonstances, elle peut tre organise toutes les semaines, la mme heure et au mme endroit, tout au long de lanne. Des  heures de silence  peuvent tre organises au mme moment dans plusieurs villes, avec la mme priodicit.

Pour informer le public, les manifestants peuvent porter des panneaux, des chasubles ou des banderoles qui expliquent de la manire la plus simple et la plus pdagogique les raisons de laction et son objectif. Dautres manifestants peuvent distribuer des tracts et proposer des documents plus importants sur une table de presse, en se tenant prts dialoguer avec le public. Mais ces interventions auprs des passants doivent rester discrtes, accompagnant la prsence de ceux qui assurent une vigilance silencieuse, sans la supplanter. Pour combattre une injustice, il est parfois plus convaincant de protester de tout son silence plutt que par des paroles ou des textes. Les manifestants peuvent tenir ou disposer alentour des bougies allumes. La flamme fragile dune bougie est un symbole fort, signifiant lesprance que la lumire peut rsister aux tnbres.

Venir ainsi sexposer sur la place publique afin de porter tmoignage et dexprimer les exigences de la justice est une action simple, mais elle nest pas pour autant une action facile. Elle demande beaucoup de dtermination de la part de ceux qui sy impliquent. Ils peuvent devoir faire face des ractions agressives de la part de certains passants. Ceux qui ont pris une attitude silencieuse doivent sefforcer de ne pas rpondre aux provocations. Ceux qui sont chargs des contacts avec le public peuvent tenter de sinterposer calmement afin dviter tout affrontement. Les manifestants peuvent galement tre confronts aux forces de police qui voudront faire cesser laction. Il conviendra alors de  tenir  le plus longtemps possible et de ne quitter les lieux que contraints et forcs.

Dans la mme perspective, peut tre tablie une  maison de vigilance  proximit dʼun lieu qui symbolise une situation juge inacceptable et sur laquelle on veut interpeller lopinion publique. Il sagit alors pour ceux qui y vivent de dposer les germes dune rsistance non-violente en tmoignant quotidiennement pour signifier que lesprance est plus forte que la fatalit.

 

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ