- Charter of Transdisciplinarity

          ɡ

 

Special Issues

   - The Book Shop

The Golden Register -

 

Useful Sites

F.A.Q.

Index

 

 Maaberuna

frencharabic 

Service d'ordre

Le droulement pacifique dune manifestation organise sur la place publique laquelle participent plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de personnes, exige une organisation rigoureuse. Surtout si elle a lieu dans un climat politique tendu, des incidents de toutes sortes peuvent provoquer des affrontements violents avec les forces de police, des contre-manifestants, des agents provocateurs, des spectateurs ou mme des militants qui rcusent le choix de la non-violence. Il revient aux organisateurs de prendre toutes les prcautions possibles pour prvenir ces incidents et, le cas chant, pour les matriser.

Tout dabord, si la situation le permet, ils doivent prendre contact avec les autorits locales qui ont la responsabilit du maintien de lordre public, afin de les informer des modalits retenues pour lorganisation de la manifestation. Ds ce moment, il est essentiel quils  affichent  de manire crdible leur dtermination faire en sorte que la manifestation soit et demeure non-violente. Lattitude des pouvoirs publics va conditionner pour une large part le climat de la manifestation. Sils linterdisent, il appartient aux organisateurs de dcider de lopportunit de son maintien, en fonction, dune part, de son enjeu et, dautre part, des risques encourus. Si les pouvoirs publics autorisent la manifestation, il faut alors tenter de ngocier avec eux en envisageant les possibilits dune coopration technique sans toutefois accepter une quelconque compromission politique.

Normalement, les organisateurs doivent tre en mesure dassurer l encadrement  de la manifestation par leur propre service dordre. Si les pouvoirs publics acceptent un tel arrangement, il devrait tre possible de convenir que les forces de lordre seront concentres en dehors du parcours ou du lieu o se droulera la manifestation. Par ailleurs, un contact radio doit tre maintenu constamment entre les organisateurs et les autorits responsables du maintien de lordre. Le service dordre ne doit pas tre form au dernier moment en lanant un appel la ronde parmi les manifestants, mais constitu plusieurs jours auparavant avec des militants expriments. Ceux-ci doivent se runir avec les organisateurs pour mettre au point avec eux les consignes donner aux manifestants et pour envisager le plus prcisment possible le comportement du service dordre en face des incidents prvisibles.

Il peut tre fort utile de rdiger un tract donnant aux manifestants le maximum dinformations sur le droulement de la manifestation : son parcours exact, le moment et le lieu de sa dispersion, le choix des slogans ou une consigne de silence, limportance de ne pas rpondre aux ventuelles provocations verbales ou physiques, le moyen didentifier les membres du service dordre (brassard de couleur ou tout autre signe distinctif), la ncessit de respecter les consignes que ceux-ci peuvent donner afin que puisse prvaloir le caractre non-violent de la manifestation.

Lorsque la manifestation se droule sur la voie publique, lune des tches du service dordre est de rgler la circulation en informant les automobilistes la fois sur les raisons de la manifestation et sur les possibilits quils ont demprunter un autre itinraire afin de ne pas se trouver bloqus trop longtemps. Lobjectif recherch doit tre de les gner le moins possible et de faire preuve de la plus grande comprhension leur gard. Eux aussi sont des sympathisants potentiels. Dans certains cas, cette tche peut tre assure par la police elle-mme.

Les membres du service dordre doivent tre prts sinterposer pour dsamorcer des incidents sans gravit (provocations verbales dun automobiliste impatient ou dun spectateur nerv) mais qui pourraient dgnrer. Ils peuvent galement avoir former un  cordon de scurit  pour isoler des contre-manifestants ou des  casseurs  afin que la manifestation ne dgnre pas dans la violence. Ils doivent assurer la protection de certains  points chauds  du parcours (btiments officiels, commissariats de police, etc.) en formant une chane humaine.

Des membres du service dordre doivent tre munis de tlphones portables afin que les organisateurs puissent les informer tout moment des dcisions quils sont amens prendre. Ils doivent galement disposer de voitures munies de haut-parleurs, de mgaphones ou de porte-voix portatifs afin de pouvoir se faire entendre des manifestants. Ils pourront aussi lancer les slogans choisis et ventuellement les chants dont les paroles auront t distribues sur un tract. Pour autant que la nature de la cause dfendue le permette, il conviendra de donner un caractre festif la manifestation. À cet effet, des orchestres peuvent tre intgrs dans le cortge. La musique et les chants, voire les danses, sont susceptibles de ddramatiser la situation, de dtendre latmosphre et de permettre ainsi aux manifestants de se dcontracter et doublier leur peur. En outre, le caractre festif dune manifestation a toute chance de renforcer son impact sur les spectateurs et sur lopinion publique.

Organisation

Rpression  

return a l'index

 

Front Page

 

                              

Spiritual Traditions

 

Mythology

 

Perennial Ethics

 

Spotlights

 

Epistemology

 

Alternative Medicine

 

Deep Ecology

Depth Psychology

Nonviolence & Resistance

 

Literature

 

Books & Readings

 

Art

 

On the Lookout

The Sycamore Center

 

: 3312257 - 11 - 963

: . .: 5866 - /

maaber@scs-net.org  :

  :        ӡ ߡ ɡ